Totem Cats

Venez incarner un chat dont la vie est semblable à celle des Amérindiens. Le forum est inspiré de La Guerre des Clans.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 You're dead to me. [Seule / Avancement de l'Histoire de Chant de la Chouette]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: You're dead to me. [Seule / Avancement de l'Histoire de Chant de la Chouette]   Dim 15 Mai - 12:04

You're dead to me.
feat. un chat qui va décédé
(Attention : violence/sang/toussa toussa)

“Il est consolant de penser que si la folie ne gagne rien au contact de la raison, en revanche, la raison s'altère au contact de la folie.”


La nuit est tombée depuis peu sur la forêt. Les quelques rayons de Soleil tentant de faire face à la Lune ne seront bientôt plus, l'astre les portants ne faisant guère attention au lointain satellite si petit comparé à lui. Il est encore une fois avide de conquête, mais il ne pense pas à regarder derrière lui pour voir que chaque nuit la Lune reprend ses droits. Hissé sur un sapin, une créature observe la scène. Ses oreilles tournent au grès des sons environnants. Le félin resta ainsi jusqu'à ce que la nuit soit entièrement tombée, et que le ciel ne soit plus que teinté d'un épais manteau bleu, la Lune, accompagnée d'une ribambelle d'étoile, était la seule maîtresse des lieux. Ensuite, quand il se redressa, une vive lueur apparu, et à la place de la jeune lieutenant se tenait une imposante chouette effraie, qui fondit vers le sol, avant de se retransformer. Elle était restée chouette pendant à peine une dizaine de secondes, mais elle se sentait incroyablement libre sous cette forme. Relevant la tête, elle huma l'air frais de la forêt. Qu'est-ce qu'elle aimait cet endroit, surtout en pleine nuit. Personne n'était avec elle, elle pouvait faire ce qu'elle désirait, juste le temps de quelques heures. Se rêver solitaire, chassant à son compte pour nourrir son animal totem, mais elle était lieutenant, et quand le soleil revenait, elle reprenait son rôle le cœur lourd. Son clan lui rappelait son frère, et elle cachait sa douleur sous un sourire radieux. Elle avait plusieurs fois imaginée partir sans laisser de trace, ou se faire passer pour morte. Mais Plume de Ratel comptait sur elle, et sa "détermination" ... Cela faisait bien longtemps qu'elle l'avait perdue, qu'elle se cachait sous le masque de la jeune lieutenant un peu niaise amie de tous, mais qu'elle était plus proche de la solitaire désespérée que de ce rôle qu'elle devait jouer, encore et encore. Tout c'était précipité avec sa nomination de lieutenant, sa comédie était apparemment trop parfaite, au point que son chef la croit. Un jour, elle deviendrait cheffe, et que dira t'elle ? Qu'elle ne peux pas, qu'elle a jouait un rôle toutes ces années ? Non, elle ne peux pas. Elle devra mener son clan, sans Plume de Ratel pour lui remonter le moral, et avec sa mort sur la conscience. Elle secoua la tête. Tu es tellement négative Chant de la Chouette. Elle avança entre les arbres  centenaires, tentant de se remonter le moral. Ses grands yeux jaunes scrutaient les herbes, à la recherche d'une proie, quand soudain une branche craqua derrière elle. Elle fit aussitôt volte-face, juste à temps pour voir l'ombre la suivant se figeait, cherchant une cachette. Un grognement monta à sa gorge,  et elle plissa les yeux pour distinguer le chat qui la traquait. Trop petit pour être Plume de Ratel, elle ne sentait pas une odeur de clan adverse, ce qui signifiait qu'un chat de sa tribu s'amusait à la suivre pendant ses balades nocturnes. Et si il m'avait vu avec Griffe d'Hermine, en train d'aider une ennemie ? Cette idée donna la chair de poule à la jeune chatte auburn, mais elle se rassura en se disant que si elle avait été accompagnée, Griffe d'Hermine l'aurait sentie, elle. Et puis, elle avait volée, hors peu de chat de son clan avait des oiseaux comme animal totem. L'intrus semblait un peu perdu, mais grognait lui aussi, comme pour montrer que la lieutenant ne l'impressionnait pas. Puis Chant de la Chouette compris qui il était, reconnaissant le pelage gris foncé du chat qui avait tué son frère. Écaille de Salamandre.

« - Toi ! »

Chant de la Chouette cracha ce mot avec un dégoût indescriptible. Même l'autre sembla étonné par ce ton. Cependant, il avança un pas, ce à quoi la lieutenante répondit par un feulement.

« - Avec tout ce que tu as fait tu oses t'approcher de moi, Écaille de Salamandre ?! C'est quoi ton problème ?
- Pour le coup c'est plutôt toi qui va avoir des problèmes. Qu'es-ce que tu fais dehors à cette heure, tu es censée être au Clan, attend que ... »

Le mâle gris se stoppa net, voyant l'air ébahi de son interlocutrice. Elle avait les griffes sorties, ses yeux ambres grands ouverts, ses pupilles si dilatées qu'on pourrait croire que le noir est la couleur de base de ceux-ci.

« - Mais pour qui tu te prend ? Je ne suis plus une apprentie, j'ai le droit de sortir quand je veux du Clan. Et puis si c'est interdit, qu'es-ce que tu fais là exactement ?
- Et bien ...
-Je suis ta lieutenante Écaille de Salamandre ! C'est toi qui doit m'obéir, pas l'inverse ! Le seul qui peut me donner des ordres dans ce clan, elle avança d'un pas, gonflant son pelage sous l'effet de la colère, C'est Plume de Ratel, chat que tu n'es pas et que tu ne seras jamais.»

L'autre resta muet, grondant à son tour, montrant les crocs, les oreilles rabattues. L'autre était dans la même posture

« - Rentre au camp. Maintenant.
- Ou sinon quoi ? ricana t'il, tu vas appeler Nuage de l'Ours ... Oooups, c'est vrai que tu l'as tué en envoyant un renard sur lui.
-Espèce de ...»

Soudain, la colère et la folie l'aveuglère. Ses crocs se serrèrent si fort qu'elle crut que sa mâchoire allait se fendre en deux. Puis ses yeux se braquèrent vers l'autre, qui avait un grand sourire au coin de babines. Oui, ce salop aimait la voir souffrir, la regardait dans son véritable état, la rabaisser à ce qu'elle fut autrefois, une apprentie seule, laissée de côté. Mais cette fois ci quelque chose de plus s'était ajouté dans le regard ambré de la petite. De la haine, une haine si puissante qu'elle ferait perdre la raison à qui que ce soit. Un chat raisonnable se serait reculé, et aurait détalé aussitôt, mais Écaille de Salamandre ne voulait pas rater une seconde de souffrance de la lieutenante. Elle lui avait volée sa place de lieutenant, en même temps. Il en rêvait tant ... Et à la place ce fut Chant de la Chouette qui fut choisit. Cette réflexion dura à peine une seconde. A peine une seconde d'inattention durant laquelle il ne regarda pas la petite lieutenante. Une seconde durant laquelle il aurait pu voir celle-ci lui fondre dessus, toutes griffes dehors. L'impact fut si brutal que le guerrier perdit l'équilibre et roula dans l'herbe fraîche, faisant voler la rosée à peine formée. La lieutenant, avec son effet de surprise, avait largement le dessus sur le guerrier, et lui attrapa la gorge sans trop de difficulté, plantant ses crocs aiguisés en plein dans celle-ci. Le goût du sang envahi sa bouche, mais elle n'en avait que faire. Elle regardait l'autre droit dans les yeux, le regard bleu de l'autre révélant de la panique et du désespoir, mais aussi de la colère et une irrésistible envie de tuer son adversaire, mais il ne pourrait jamais accomplir cette action, car déjà l'étincelle de vie commençait à s'éteindre dans ses yeux. Le sang giclait un peu partout, et Chant de la Chouette commença à secouer la tête, tel un chien déchiquetant sa proie. L'autre tenta de pousser un cri de douleur, mais rien de vient. Il tentait en vain de labourer les épaules de Chant de la Chouette, mais ce mouvement ne le fit touché sa cible qu'à deux trois reprises, mais les plaie était superficielles. Cependant, à la troisième tentative, il réussit à agripper l'épaule de la jeune femelle, et planta ses griffes de toutes ses forces dans celle ci. Mais à peine quelques secondes plus tard il lâcha prise, sa force étant aspirée en une fraction de secondes, se transformant en convulsions. Puis, plus rien. Malgré cela, la lieutenant resta immobile, gardant les crocs verrouillés sur sa proie. Il lui fallut une bonne dizaine de minutes pour se décider à reculer d'un pas. Ses babines étaient ensanglantées, sa bouche était entièrement remplie de sang. La gorge d'Écaille de Salamandre était presque tranchée en deux tellement cette attaque était violente. Elle garda de longues secondes ses yeux posées sur le guerrier, avant de se mettre à trembler comme une feuille. J'ai ... tué ... Écaille ... de ... Salamandre ... Les larmes lui montèrent soudain aux yeux. Mais qu'est-ce qu'elle avait fait ?! C'était impossible, c'était un mauvais rêve, un désir de revanche qu'elle ne pourrait jamais accomplir ... Elle pencha la tête, mais rien ne se produit. Elle ne se réveilla pas dans son nid de mousse. Elle recula soudainement. Qu'est-ce qu'elle allait faire ? Elle devait cacher le corps, mais avec tout ce sang, c'était presque ridicule de tenté quoi que se soit, sachant qu'il n'y aurait qu'à suivre la marque rouge au sol pour retrouver le corps, non, elle devait se nettoyer de tout ce sang, et espérer qu'un carnivore trouve le cadavre et ai une subite envie de chat. Elle fit volte-face et courut jusqu'au ruisseau, ne s'arrêtant à aucune reprise. Dès qu'elle fut arrivée, elle se stoppa net et glissa dans l'eau, du moins là où elle avait pattes. Elle entreprit alors de faire intégralement sa toilette et de s'immerger entièrement dans l'eau. Puis, elle se rendit à la clairière de mousse, et se roula durant de longues minutes dans la mousse, afin de retirer les dernières odeurs de sang. Un fois la tâche terminée, elle s'assit, et médita. Si jamais on apprenait qui avait tuer Écaille de Salamandre, elle serait bannie de son clan, et deviendrait à jamais une solitaire, car une meurtrière ne pouvait espérer se faire accepter dans quelconque clan. Elle regarda le ciel, les larmes aux yeux. Elle repensa à Nuage d'Ours. Elle qui lui avait promis d'être la meilleure, la voilà meurtrière, et bonne pour les Enfers Claniques. Et Plume de Ratel ... Quand il apprenait ce qu'elle avait fait, il tomberait de si haut ... Tout comme l'intégralité du Clan. Elle devait être la dernière à qui ils penseraient en retrouvant le corps du guerrier, mais qu'importe. Elle devait maintenant comme si rien ne s'était passé, et qu'elle était touchée par cette mort, et lui rendre hommage, comme tout le monde. Sur cette pensée, alors qu'il devait être approximativement minuit, la jeune lieutenant se glissa dans le camp, et se roula en boule dans son nid de mousse, comme si rien ne s'était jamais passé.

F I N

© Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
 
You're dead to me. [Seule / Avancement de l'Histoire de Chant de la Chouette]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» En a marre de rester seule tous les soirs
» Version N°15 : Bang bang you're dead !
» Red Dead Redemption
» " N'UTILISER L'EAU QU'UNE SEULE FOIS... QUEL GASPILLAGE ! "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Totem Cats :: Partie RPG :: Tribu de la Forêt :: Territoires :: La Forêt Dense-
Sauter vers: